Archives de catégorie : Coup de ♥

De l’art de faire de la radio

L’Atelier de la création est une émission diffusée tous les dimanches de 22h à 23h sur France Culture (grille d’été). Produite par Irène Omélianenko, avec la collaboration d’Inès de Bruyn et Alice Ramond, l’émission joue de la retransmission d’enregistrements bruts et de montages ciselés. Une façon poétique, selon moi, de placer l’art et la culture au service de la compréhension de la société.

Ce billet est tout particulièrement dédié à l’une de leurs créations radiophoniques remarquables, où le pouvoir des mots prend tout son sens. Des maux aux mots, c’est l’histoire d’une rencontre entre un marchand d’art international, père de 4 enfants, victime d’aphasie suite à un accident vasculaire cérébral et un orthophoniste de la Salpêtrière.

[Crédit : dessin partagé sur Flickr par Dan Allison - licence CC BY NC 2.0]
[Crédit : dessin partagé sur Flickr par Dan Allison – licence CC BY NC 2.0]

« Aphasie, alexie, agnosie, apraxie, agraphie, aphémie, anarthrie, amnésie, anasognosie…tous ces mots et traumatismes liés à un accident cérébral évoquent la perte, l’absence à soi et aux autres et leurs caractéristiques ont été décrites dans d’imposants traités, en revanche la rééducation est encore peu abordée, celle qui donne espoir de sortir de ce silence qui gagne, qui rétrécit la vie autour de la personne aphasique. Or dans cette entreprise de rééducation il faut considérer comme essentiel la conviction que la personne de l’aphasique, toujours présente à petit bruit, est moins atteinte que son langage, elle veille derrière la syntaxe en charpie, le vocabulaire en déroute, les mots coincés, étouffés, éraillés, mâchurés. »

Pour retracer le fil de cet apprentissage, c’est juste ici :

Avec Sandro Rumney et le Docteur Philippe Van Eeckhout . Un documentaire de Gilles Mardirossian. Musique originale : Gilles Mardirossian.

Crédit image à la une : dessin partagé sur Flickr par Cayce Rewell (licence CC BY NC 2.0).

Changer de regard sur le vieillissement

Vieillir, c’est quoi ? Et si c’était avant tout une question de regard sur soi ? 

« Vivre seul, se lever avec le soleil, se coucher avec les poules, ça va un moment. Et puis ça mine. Moi j’ai envie de me coucher avec une poule et de me réveiller avec une poule, pas une à plume, tu m’avais compris. »

[Crédit : dessin partagé sur Flickr par rk.design - CC BY NC ND]
[Crédit : dessin partagé sur Flickr par rk.design – CC BY NC ND]
Au bord de la rivière, deux vieux copains regardent s’étirer le temps long de leur retraite. C’est à peine s’ils ont besoin de se parler. Un petit canon au bistrot du coin, après la partie de pêche, ça suffit bien pour dire toute la chaleur de l’amitié. Et parler de quoi, d’abord ? Les jours se ressemblent tellement pour Emile et Edmond, depuis qu’ils sont veufs…

Pourtant, au détour de quelques banalités, Edmond confie un jour à son ami qu’il fait de la peinture : des nus féminins, librement interprétés de photos de magazines… Emile n’en revient pas. Mais Edmond va plus loin dans la confidence : il s’est inscrit à une agence matrimoniale. La solitude lui pèse, et puis, il n’y a pas d’âge pour s’autoriser la séduction. Continuer la lecture de Changer de regard sur le vieillissement

Entretien avec le sociologue Howard Becker

L’émission « A voix nue », diffusée sur France Culture du lundi au vendredi à partir de 20h, propose à ses auditeurs la réalisation d’entretiens approfondis « avec ceux qui marquent notre époque » : artistes, créateurs, scientifiques…

Pour la semaine du 16 au 22 mars, l’heureux élu est le sociologue Howard Becker, que les réalisateurs présentent comme « le sociologue vivant sans doute le plus connu au monde ».

Un récit de vie chaleureux, intime et vivant disponible en 5 parties : Bonne écoute!

*Howard Becker (1/5) : « Une jeunesse à Chicago »

Par Sylvain Bourmeau. Réalisation : Véronique Vila. Prise de son : Benjamin Chauvin et Etienne Leroy. Attachée de production : Claire Poinsignon.

Continuer la lecture de Entretien avec le sociologue Howard Becker

Le scénariste, le sociologue et les personnages de l’histoire

Et Myriam qui me vantait la dégaine de Tom Waits à travers l’écoute de quelques uns de ses titres dans notre petit studio de production….Je n’y voyais rien de bien transcendant, là comme ça. Je n’avais pas vu le talent de cet artiste dont le sex appeal paraissait si évident aux yeux de Myriam.

[Crédit : Tom Waits, par Piedad Ortiz de Urbina, Flickr - CC BY NC ND]
[Crédit : Tom Waits, par Piedad Ortiz de Urbina, Flickr – CC BY NC ND]

Ce matin, Tom Waits faisait partie de ce film sur lequel je suis tombée par hasard.

« 7 psychopaths », œuvre cinématographique britannique réalisée par Martin Mc Donagh, avec comme tête d’affiche Colin Farrell et Christopher Walken. Un film classé dans la catégorie « comédie », mais qui est, selon moi, inclassable, tant des émotions contradictoires se substituaient en quelques secondes chez la spectatrice que j’étais (ce genre de films où tu « ne sais pas si tu as envie de rire ou de pleurer »).

Marty est un scénariste hollywoodien en panne d’inspiration. Confronté à l’angoisse de la page blanche, il peine à écrire son nouveau projet cinématographique au titre prometteur :  »7 psychopaths ». Son meilleur ami Billy, comédien raté et kidnappeur de chiens à ses heures, décide de l’aider en mettant sur sa route de véritables criminels.

[Crédit : photographie de Michelle Jones, partagée sur Flickr - CC BY SA]
[Crédit : photographie de Michelle Jones, partagée sur Flickr – CC BY SA]

A mon plus grand étonnement, un parallèle évident apparaissait entre le fil conducteur de l’histoire et les rapports qu’entretient le sociologue avec ses  »enquêtés », comme on les appelle habituellement dans le milieu. On y retrouve les principales difficultés auxquelles est confronté quotidiennement le sociologue de terrain, qui touchent à la fois aux temps de l’investigation et aux temps d’analyse et de rédaction des résultats.

Continuer la lecture de Le scénariste, le sociologue et les personnages de l’histoire